Archives&Culture

Rechercher la signification de votre nom en cliquant sur ce lien

Mieux connaître ses ancêtres grâce à Gallica, par Tony Neulat


Le site Internet Gallica met à la disposition de tous les ouvrages numérisés de la Bibliothèque nationale de France (BnF). Cette bibliothèque numérique, qui propose toutes sortes d’ouvrages allant des livres, des manuscrits aux cartes et images, en passant par les revues ou les partitions de musique, est un outil précieux pour mieux appréhender la vie de ses ancêtres.


Présentation du site

La bibliothèque numérique Gallica, dont l’adresse est http://gallica.bnf.fr, donne accès à plus d’un million d’ouvrages numérisés, de nature diverse : imprimés (presse, périodiques, monographies), manuscrits, cartes, images, livres, partitions, paroles et musiques. Elle référence également les documents numériques de bibliothèques partenaires telles que la Bibliothèque numérique de Roubaix, la Biblioteca Nacional do Brasil, la BDIC, la Medic@...

Les ouvrages sont mis à disposition, soit en « mode image » (photographie des pages), soit en « mode texte ». Dans le deuxième cas, il est possible de faire des recherches de mots dans le contenu des documents, tels qu’un patronyme ou un nom de lieu.


À partir de la page d’accueil, vous pourrez :

- soit consulter un type de documents en cliquant, dans le menu « Consulter », sur l’onglet correspondant (par exemple « Livres » ou « Images ») ;

- soit consulter les dossiers thématiques en cliquant, dans le menu « Parcourir », sur l’onglet « Les dossiers » ;

- soit accéder aux documents relatifs à un thème donné en cliquant, dans le menu « Parcourir », sur l’onglet « Les thèmes », puis en sélectionnant un thème particulier ;

- soit effectuer la recherche d’un mot-clé, dans tout Gallica ou dans un type de support. Le moteur de recherche est accessible en haut de toutes les pages. Après saisie du ou des mots et clic sur OK, les ouvrages citant ce ou ces mots apparaissent comme résultats.

Comment effectuer une recherche ?

Il existe deux modes de recherche : la recherche simple (abordée à l’instant) et la recherche avancée. Pour accéder à la recherche avancée, cliquez sur « Recherche avancée » à droite du moteur de recherche. Elle permet d’effectuer une recherche multicritères par titre, auteur, table des matières, notice… Ces différents critères sont cumulables et combinables en sélectionnant « Et », « Ou », ou « Sauf ». Pour rechercher une expression exacte, saisissez-la entre guillemets.

Par ailleurs, vous pouvez restreindre la recherche à un type de documents, de langue, de thème, par date ou par provenance des documents…

Une fois obtenue la liste des résultats, une restriction par champ (auteur, siècle d’édition, langue, thème…) est possible à gauche.

Pour agrandir une image, cliquez sur Affichage à Zoom en haut à gauche du document.

Pour télécharger un ouvrage, cliquez sur le bouton en haut à droite du document.


Pour plus de détails, reportez-vous à l’aide en ligne : http://gallica.bnf.fr/html/?q=fr/editorial/comment-faire-une-recherche

À garder en mémoire : la recherche est effectuée soit dans le contenu des ouvrages numérisés en mode texte, soit dans les références (titre, auteur, notice…) des ouvrages en mode image. Ainsi, il se peut que vous ne trouviez pas ce que vous cherchez, car l’ouvrage consulté est en mode image seul.

Quelques fonds utiles aux généalogistes

De nombreux documents incontournables en généalogie ont été numérisés. En voici quelques-uns :

- Les revues de presse et périodiques (environ 800 000 numéros) du XVIIe siècle à nos jours, la majorité se situant au XIXe et XXe siècle. Une vingtaine de titres sont disponibles : Le Figaro, La Croix, Le Gaulois, L’Humanité, Le Siècle, L’Écho de Paris… Cliquez sur l’onglet « Presse et Revue » dans l’onglet « Consulter » de la page d’accueil pour accéder directement aux titres des périodiques. Vous trouverez peut-être une mention de vos ancêtres dans ces ouvrages, notamment dans les rubriques de faire-part ou de décorations.

- Le bulletin des lois de la République française de 1794 à 1935. Malheureusement, cet ouvrage n’est disponible qu’en mode image seul.

- La liste officielle des prisonniers de guerre français de 1939-45. Se reporter à Votre Généalogie n°40 pour plus de détails.

- Divers nobiliaires et armoriaux dont l’Armorial général de France, dressé en 1696 par Charles d’Hozier (cf. illustration). Vous pourrez effectuer une recherche par nom en cliquant sur le menu déroulant « Table des matières » en haut à gauche.

- Divers annuaires (militaires, des artistes, des juristes et hommes politiques…).

- Les cartes de Cassini en noir et blanc et en couleur.

- Diverses photos anciennes, de villes, de personnes, de paysages…

- Des monographies et des ouvrages anciens d’histoire locale.

- Des bulletins de « Société historique ». Au XIXe et XXe siècle, chaque département disposait d’une association d’érudits locaux baptisée généralement « Société archéologique et historique », ou « Société archéologique, scientifique et littéraire ». Ces associations publiaient plusieurs bulletins par an, d’un intérêt certain, car ils étaient constitués d’articles d’histoire locale, de découvertes faites par les auteurs au cours de leurs recherches… Voici quelques exemples de titres : Bulletin des études littéraires, scientifiques et artistiques du Lot, Bulletin de la Société archéologique du Morbihan, Bulletin de l'Union historique et archéologique du Sud-Ouest, Revue historique et archéologique du Maine, Bulletin de la Société littéraire et historique de la Brie Vous obtiendrez un inventaire des revues de ce type si vous effectuez une recherche avancée avec les mots-clés « bulletin » ou « revue » sur le thème « Histoire et géographie », après avoir coché la case « Presse et revue » dans les types de documents.

Retrouver un ancêtre militaire

Divers ouvrages numérisés sont à votre disposition pour retracer la carrière de votre ancêtre militaire :

- L’Annuaire de l’état militaire de France, pour les années 1820, 1821, 1822, 1823, 1825, 1827, 1828, 1829, 1830, 1844. A savoir : d’autres années sont disponibles, en intégralité ou partiellement, sur Google Livres.

- L’Annuaire militaire de la République française, pour les années 1850, 1856, 1858, 1859, 1860, 1861, 1862, 1863.

- L'Annuaire de l'armée française des années 1876, 1878, 1879, 1884, 1895, 1903, 1905.

- La Revue du Cercle militaire : bulletin des réunions d'officiers des armées de terre et de mer, couvrant la période 1887 à 1906.

- L'Annuaire de la Saint-Cyrienne / Société amicale de secours des élèves et anciens élèves de l'école spéciale militaire, pour les années 1892, 1894, 1895, 1897, 1899, 1901, 1903, 1905, 1908, 1931.

- Le Journal des débats politiques et littéraires, de 1814 à 1944.

- La liste officielle des prisonniers de guerre français de 1939-45, déjà citée.

- Les décorés de la Légion d’honneur sont mentionnés dans le journal Le Gaulois.

En consultant les divers annuaires, vous pourrez suivre les évolutions et affectations de votre ancêtre au fil du temps. L’encadré « Cas concret » présente, à titre d’exemple, la carrière d’un militaire, retracée grâce à Gallica.

Retrouver un ancêtre fonctionnaire

Consultez par exemple :

- Le Journal des commissaires de police : recueil mensuel de législation, de jurisprudence et de doctrine, pour les années 1855 à 1895. Il indique, chaque année, les différentes affectations du personnel.

- L’Annuaire des commissaires de police de 1902

- L’Annuaire des postes pour l’année 1843

- Le Bulletin mensuel de l’Administration des postes, couvrant la période 1855 à 1878

- Le Bulletin - Postes, Télégraphes, Téléphones, de 1878 à 1936. Il est précieux puisqu’il indique les évolutions de fonction, géographiques et salariales des divers employés.

- Les annuaires de l’instruction publique, disponibles pour certains départements.

Retrouver un homme de loi ou un homme politique

Reportez-vous aux quelques revues suivantes :

- Archives Diplomatiques, de 1861 à 1913

- Le Journal des débats et des décrets, de 1800 à 1805

- Le Journal des débats politiques et littéraires, de 1814 à 1944

- La Revue Bibliographique des ouvrages de droit, de jurisprudence, d'économie, de 1899 à 1937

- La France judiciaire. Journal hebdomadaire universel, de 1876 à 1907

- Agenda et annuaire de la magistrature, du barreau et des officiers publics, couvrant la période 1870-1912


Retrouver un ancêtre écrivain

Sont à votre disposition :

- Le Journal des débats politiques et littéraires, de 1814 à 1944

- L’annuaire de la librairie, de l’imprimerie, de la papeterie, de 1860

- L’Annuaire de la presse française, de 1880 à 1887

- L’Annuaire de la presse française et étrangère et du monde politique, pour les années 1908 et 1909

- L’Annuaire des gens de lettres et des dessinateurs, de 1905

- L’Annuaire général des lettres, de 1931 à 1934

- L’Annuaire de l’Association syndicale des critiques littéraires et bibliographes, pour les années 1907, 1911, 1920-1921, 1926-1927

- Les 365. Annuaire de la littérature et des auteurs contemporains, de 1858.

Retrouver un ancêtre artiste

Gallica offre accès à divers documents pour retrouver la trace d’un compositeur, musicien ou acteur de théâtre :

- En consultant les partitions numérisées, vous retrouverez peut-être celle d’un membre de votre famille !

- Les revues La Comédie (1863-1879), La Comédie Française (1874-1875), La Comédie humaine (1881-1882), La Revue-programme (1863-1865), Le Monde artiste (1876-1914), L’Art dramatique et musical au XXe siècle (1901-1903) sont des périodiques abordant l’actualité littéraire, théâtrale, musicale de l’époque.

- L’Annuaire dramatique, couvrant la période 1815-1822

- L’Annuaire des artistes de 1834

- L’Annuaire du Cercles des arts fondé en 1836, de 1838

- L’Annuaire du théâtre de 1852

- L’Annuaire des artistes et des amateurs, de 1860, 1861 et 1862

- L’Annuaire de la Société des auteurs et compositeurs dramatiques, couvrant la période 1866-1934

- L’Annuaire des artistes et de l’enseignement dramatique et musical, de 1893 à 1910

- Le Dictionnaire des artistes de l’école française au XIXe siècle, de 1831

- Le Dictionnaire général des artistes de l’École française depuis l’origine des arts, de 1882

- Le Dictionnaire historique des musiciens, artistes et amateurs, morts ou vivants, de 1811

Il ne vous reste plus qu’à vous rendre sur Gallica et découvrir les documents qui vous intéressent !

Cas concret

Voici retracée la carrière militaire de Joseph Gustave NEULAT, à partir des divers documents accessibles sur Gallica.

Il fait partie de la promotion 1874-1876 de l’école militaire de Saint-Cyr (1) et sort 64e de la 1re division de l'école en septembre 1876 (2).

Il intègre l’armée dès le 1er octobre 1876, en tant que sous-lieutenant dans le 113e régiment d’infanterie de ligne (3).

Il est breveté le 11/06/1882 et fait partie du 72e régiment d’infanterie de ligne en 1884 (4).

Il passe capitaine en 1885 (5).

Il est capitaine breveté au 128e régiment d’infanterie de ligne, en garnison à Amiens, en 1888 (6).

Il contracte mariage en 1888 avec Melle VERRIER (7).

Il est capitaine hors cadre et officier d’ordonnance en 1895 (8).

En 1897, il est capitaine breveté hors cadre d’état-major et est proposé pour passer chef de bataillon (9). Il devient effectivement chef de bataillon au 107e régiment d’infanterie de ligne par décret du 29/12/1897 (10).

Il est nommé chevalier de la Légion d’honneur par décret du 10/07/1899, après 25 ans de bons et loyaux services (11).

Il est chef de bataillon breveté dans ce régiment jusqu’au 12/05/1900, date à laquelle il est mis hors cadre et nommé chef d'état-major de la 23e division d'infanterie (12), grade qu’il occupe toujours en 1903 (13). Il est proposé au grade de lieutenant-colonel en 1905 (14) et le devient en janvier 1906 (15).

Il devient colonel et est affecté au 91e régiment d’infanterie de ligne par décret du 24/06/1906 (16).

Il est inscrit au concours de la Légion d’honneur en février 1914 (17) et est promu officier de la Légion d’honneur quelques mois plus tard (18). Il est alors colonel, chef d’état-major (19).

Il est colonel commandant la 4e région en 1915 (20).

Il est délégué de la 4e région de la Société de Secours aux Blessés Militaires en 1924 (21) et 1926 (22).

Il habite au Mans, 24 rue de Flore, entre 1924 et 1938 (23).

Il meurt au Mans en juin 1939, avec le grade de colonel breveté d’état-major (24).

 

Nota : Toujours en restant devant son ordinateur, il est possible d’approfondir sa carrière :

- En consultant la base Léonore du CHAN (cf. Votre Généalogie n°39 pour plus de précisions), on apprend qu’il est né le 19/03/1854 à Villeneuve-sur-Lot (47).

- Il est colonel au 91e régiment d’infanterie de ligne en 1911 d’après http://www.dumoul.fr/mili/14-18/regiments/157eRI/index.php

- Il prend sa retraite le 21/04/1914, après 40 ans de service, et obtient une pension de 5213 francs d’après les registres de pension militaire (cote 8 Yf), en ligne sur le site du SHD : http://www.servicehistorique.sga.defense.gouv.fr/contenu/ead.html?id=FRSHD_PUB_00000004_ead

- Ses faire-part de mariage et de décès sont disponibles dans la collection (payante) de faire-part de GeneaNet : http://collections.geneanet.org/faire-part/?rech=neulat&action=search.

Vive Internet !

Les étapes suivantes consisteraient à consulter son registre matricule (méthode abordée dans Votre Généalogie n° 38), son dossier de la Légion d’honneur matricule (méthode abordée dans Votre Généalogie n° 39), son dossier de pension militaire, son état civil (méthode abordée dans Votre Généalogie n° 34)…

Notes :

(1) Source : Annuaire de la Saint-Cyrienne / Société amicale de secours des élèves et anciens élèves de l'école spéciale militaire, de 1903, p 175.

(2) Source : Journal des débats politiques et littéraires du 18/09/1876, p 3.

(3) Source : Annuaire de l’armée française, de 1878 et 1879.

(4) Source : Annuaire de l'armée française de 1884.

(5) Source : Revue du Cercle militaire : bulletin des réunions d'officiers des armées de terre et de mer du 26/06/1887, Année 2, N°26, p 4.

(6) Source : Journal des débats politiques et littéraires du 27/04/1888.

(7) Source : Le Journal des débats politiques et littéraires du 27/4/1888, p 4.

(8) Source : Annuaire de l'armée française de 1895.

(9) Source : Revue du Cercle militaire : Bulletin des réunions d'officiers des armées de terre et de mer du 23/01/1897, Année 27, N°4, p III.

(10)  Source : Revue du Cercle militaire : Bulletin des réunions d'officiers des armées de terre et de mer du 08/01/1898, Année 28, N°2, p 57.

(11) Source : Revue du Cercle militaire : Bulletin des réunions d'officiers des armées de terre et de mer du 22/07/1899, Année 29, N°29, p 93.

(12) Source : Revue du Cercle militaire : Bulletin des réunions d'officiers des armées de terre et de mer du 19/05/1900, Année 30, N°20, p 521.

(13) Source : Annuaire de la Saint-Cyrienne / Société amicale de secours des élèves et anciens élèves de l'école spéciale militaire de 1903 p 175.

(14) Source : Revue du Cercle militaire : Bulletin des réunions d'officiers des armées de terre et de mer du 25/03/1905, Année 35, N°12, p II.

(15) Sources : Le Matin du 09/01/1906 & Revue du Cercle militaire : bulletin des réunions d'officiers des armées de terre et de mer du 13/01/1906, Année 36, N°2, p IV.

(16) Source : Revue du Cercle militaire : bulletin des réunions d'officiers des armées de terre et de mer du 30/06/1906, Année 36, N°26, p 669.

(17) Source : Le Gaulois du 24/02/1914.

(18) Source : Le Gaulois du 12/07/1914.

(19) Source : L'Ouest-Eclair (Caen) du 11/12/1914.

(20) Source : L'Ouest-Eclair (Caen) du 21/05/1915.

(21) Source : L'Ouest-Eclair (Caen) du 16/04/1924.

(22) Source : Le Gaulois du 26/05/1926.

(23) Source : Revue historique et archéologique du Maine, années 1924 à 1938.

(24) Source : Le Figaro du 23/06/1939, n° 174, p 2.


Article paru dans "Votre Généalogie" n° 43

 #

departement de constantine

departement de constantine volume 15

mokrani

 
 #

Bonjour,Pourriez-vous être

Bonjour,

Pourriez-vous être précis dans votre commentaire ?

Merci

 

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
CAPTCHA
Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
                                                            
88 88 88888888888 88888888ba 88
88 88 88 88 "8b 88
88 88 88 88 ,8P 88
88 88 88aaaaa 88aaaaaa8P' 88
88 88 88""""" 88""""""8b, 88
88 88 88 88 `8b 88
88, ,d88 88 88 88 a8P 88
"Y8888P" 88 88 88888888P" 88888888888

Recopiez les lettres formées de points que vous voyez ci-dessus.

Abonnez-vous

Abonnez-vous à Votre Généalogie en quelques clics grâce à notre boutique en ligne
30.00EUR

Profitez des offres déstockage !

Achetez les numéros de Votre Généalogie qui vous manquent à des tarifs préférentiels. Les offres déstockage vous attendent dans notre boutique en ligne.

Panier

Il n'y a aucun produit dans votre panier.

0 Articles 0.00EUR